09/05/2009

C'est ce soir

La lune est ronde et pleine, c'est le soir, c'est ce soir, que tu dois t'allonger toute nue dans l'herbe glacée et fixer le ciel, cette immense étendue de rien, et puis attendre, et puis entendre, cet infini silence.

C'est la nuit, c'est cette nuit, que la lune est pleine et que c'est pleine lune.

Que couchée sur le dos, les cheveux épars comme un soleil qui serait tombé du ciel, tu vas devenir celle qui va devenir toi.

Que les yeux grand ouverts et la bouche close, tu t'entendras prononcer des mots qui feront résonner tout l'univers, à l'endroit et à l'envers, tout droit et de travers.

C'est ce soir, c'est cette nuit, pas demain, non, aujourd'hui, que le vent te souffle dans le cou son plus grand secret, celui du miracle du jour qui viendra te rendre la vie.

 

 

 

 

 

 

 

00:46 Écrit par chouchou dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/05/2009

Là où votre âme se berce

-Vous êtes une maison. Vous êtes dans cette maison. Dans quelle pièce vous trouvez-vous?

- Dans le grenier.

- Oui, c'est ça : vous êtes dans le grenier, tout au-dessus, là où sont entassés les souvenirs; tout au fond, il y a une porte : vous la voyez?

- Oui.

- Pouvez-vous l'atteindre?

- Non. Il y a trop d'objets qui encombrent la pièce. Il fait trop sombre.

- Frayez-vous un chemin; poussez tout ce qui vous barre la route. Fixez bien la porte. Est-elle ouverte ou fermée?

- Elle est fermée.

- Décrivez-moi ce que vous voyez.

- Des malles, des cartons, des livres, des vieux jouets, un cheval à bascule, des étoffes, une poupée, de la poussière, beaucoup de poussière...elle vole autour de moi, entre dans mes narines, me pique le nez, sensation désagréable...

- Vous êtes presqu'à la porte...ouvrez-la...qu'il y a-t-il derrière?

- Un escalier en bois

- Oui, c'est bien ça, un escalier...voulez-vous le descendre?

- Oui.

- Savez-vous vers quoi vous vous dirigez?

- Non, mais plus je descends, plus la lumière m'entoure.

- De quelle couleur est cette lumière?

- Un peu bleutée...tamisée...

- Vous arrivez à quelque chose...

- Oui, j'arrive à un balcon, d'où j'ai une vue magnifique...rien d'organisé, des couleurs, une palpitation, un souffle...

- Vous êtes au centre de vous-même, là où votre coeur bat...là où votre âme se berce...laissez-vous un instant imprégner de la douceur de cet endroit...vous flottez, vous volez sans ailes, vous êtes en apesanteur...

- L'obscurité se fait, la nuit tombe

- Non, la porte se referme...remontez quelques marches, arrêtez-vous sur le premier pallier, regardez par la fenêtre. Que voyez-vous?

- Des enfants qui jouent dans le jardin.

- Allez vite les rejoindre...

 

22:19 Écrit par chouchou dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |